Archivo | Aréole et auréole RSS feed for this section

Aréole et auréole

8 Ago

Aréole et auréole:

Puisque la maternité est une affaire de seins et que, trop souvent, on ne sait plus à quel saint de vouer lorsqu’on éduque nos chérubins, voici un petit article qui démystifie des paronymes de circonstance mêlés de quelques homophones.
Au figuré, auréole prend le sens de gloire; au propre, elle peut désigner la trace circulaire laissée par quelque tache qu’on a tenté de nettoyer, mais son usage le plus courant est assurément celui de la couronne dorée dont les artistes entourent la tête des saints, de la Vierge et du Christ. Quant à l’aréole, c’est plutôt l’affaire des seins puisque ce nom désigne le cercle foncé qui entoure le mamelon.

Histoire de famille

Le verbe auréoler signifie « entourer » mais, fidèle à l’usage figuré du nom auréole, il prend parfois le sens d’admirer, de glorifier. Précédé d’un pronom et suivi de la préposition « de », il sert alors à attribuer une vertu ou un vice.
L’aréole n’est pas orpheline, sa famille compte l’adjectif aréolaire employé en anatomie (relatif à l’aréole) et… en géologie. Aréolaire est alors employé pour désigner l’érosion qui agit latéralement.

Et l’oriole

Enfin, je m’en voudrais d’oublier de mentionner l’oriole, ce petit oiseau d’Amérique au plumage noir et jaune dont la famille prend le nom de oriolidé.

Anuncios

Aréole et auréole

8 Ago

Aréole et auréole:

Puisque la maternité est une affaire de seins et que, trop souvent, on ne sait plus à quel saint de vouer lorsqu’on éduque nos chérubins, voici un petit article qui démystifie des paronymes de circonstance mêlés de quelques homophones.
Au figuré, auréole prend le sens de gloire; au propre, elle peut désigner la trace circulaire laissée par quelque tache qu’on a tenté de nettoyer, mais son usage le plus courant est assurément celui de la couronne dorée dont les artistes entourent la tête des saints, de la Vierge et du Christ. Quant à l’aréole, c’est plutôt l’affaire des seins puisque ce nom désigne le cercle foncé qui entoure le mamelon.

Histoire de famille

Le verbe auréoler signifie « entourer » mais, fidèle à l’usage figuré du nom auréole, il prend parfois le sens d’admirer, de glorifier. Précédé d’un pronom et suivi de la préposition « de », il sert alors à attribuer une vertu ou un vice.
L’aréole n’est pas orpheline, sa famille compte l’adjectif aréolaire employé en anatomie (relatif à l’aréole) et… en géologie. Aréolaire est alors employé pour désigner l’érosion qui agit latéralement.

Et l’oriole

Enfin, je m’en voudrais d’oublier de mentionner l’oriole, ce petit oiseau d’Amérique au plumage noir et jaune dont la famille prend le nom de oriolidé.

Aréole et auréole

8 Ago

Aréole et auréole:

Puisque la maternité est une affaire de seins et que, trop souvent, on ne sait plus à quel saint de vouer lorsqu’on éduque nos chérubins, voici un petit article qui démystifie des paronymes de circonstance mêlés de quelques homophones.
Au figuré, auréole prend le sens de gloire; au propre, elle peut désigner la trace circulaire laissée par quelque tache qu’on a tenté de nettoyer, mais son usage le plus courant est assurément celui de la couronne dorée dont les artistes entourent la tête des saints, de la Vierge et du Christ. Quant à l’aréole, c’est plutôt l’affaire des seins puisque ce nom désigne le cercle foncé qui entoure le mamelon.

Histoire de famille

Le verbe auréoler signifie « entourer » mais, fidèle à l’usage figuré du nom auréole, il prend parfois le sens d’admirer, de glorifier. Précédé d’un pronom et suivi de la préposition « de », il sert alors à attribuer une vertu ou un vice.
L’aréole n’est pas orpheline, sa famille compte l’adjectif aréolaire employé en anatomie (relatif à l’aréole) et… en géologie. Aréolaire est alors employé pour désigner l’érosion qui agit latéralement.

Et l’oriole

Enfin, je m’en voudrais d’oublier de mentionner l’oriole, ce petit oiseau d’Amérique au plumage noir et jaune dont la famille prend le nom de oriolidé.

Aréole et auréole

8 Ago

Aréole et auréole:

Puisque la maternité est une affaire de seins et que, trop souvent, on ne sait plus à quel saint de vouer lorsqu’on éduque nos chérubins, voici un petit article qui démystifie des paronymes de circonstance mêlés de quelques homophones.
Au figuré, auréole prend le sens de gloire; au propre, elle peut désigner la trace circulaire laissée par quelque tache qu’on a tenté de nettoyer, mais son usage le plus courant est assurément celui de la couronne dorée dont les artistes entourent la tête des saints, de la Vierge et du Christ. Quant à l’aréole, c’est plutôt l’affaire des seins puisque ce nom désigne le cercle foncé qui entoure le mamelon.

Histoire de famille

Le verbe auréoler signifie « entourer » mais, fidèle à l’usage figuré du nom auréole, il prend parfois le sens d’admirer, de glorifier. Précédé d’un pronom et suivi de la préposition « de », il sert alors à attribuer une vertu ou un vice.
L’aréole n’est pas orpheline, sa famille compte l’adjectif aréolaire employé en anatomie (relatif à l’aréole) et… en géologie. Aréolaire est alors employé pour désigner l’érosion qui agit latéralement.

Et l’oriole

Enfin, je m’en voudrais d’oublier de mentionner l’oriole, ce petit oiseau d’Amérique au plumage noir et jaune dont la famille prend le nom de oriolidé.