Archivo | DISCOURS DIRECT ET INDIRECT RSS feed for this section

DISCOURS DIRECT ET INDIRECT

27 Feb

DISCOURS DIRECT ET INDIRECT

 Le discours direct s’utilise quand on veut reproduire les énoncés tels qu’ ils ont été prononcés au moment de la communication (pendant le dialogue ou le monologue). Il s’agit de la transposition directe des mots et de la pensée de quelqu’un.

Ces propositions principales, introduisant le discours indirect, se forment à partir d’un verbe, comme ceux-ci:

a) Les verbes les plus fréquents: affirmer, ajouter, déclarer, dire, expliquer, promettre, répondre, ordonner, s’exclamer, s’écrier, (se) demander, interroger…

b) D’autres verbes: admettre, assurer, avouer, confirmer, constater, crier, démentir, jurer, objecter, préciser, prétendre, proposer, reconnaître, remarquer, répliquer, suggérer, rappeler, comprendre, ignorer, indiquer, s’informer, vouloir savoir, souligner, soutenir, avancer, décrire…

 Au discours indirect, il ne s’agit plus de reproduire le plus fidèlement possible l’énoncé prononcé par quelqu’un. Contrairement à cela, il résulte d’un écart (éloignement) face à l’énoncé. Cela dit, l’énoncé est introduit par une proposition [oração] du genre «Il demande si…» ou «Il dit que…», et la phrase du personnage/parlant subit quelques transformations.
 .

 Quand la phrase est transposée du discours direct au discours indirect, quels sont le changements subis?

  2.1. Il faut introduire la phrase au discours indirect par une proposition principale (déclarative ou interrogative indirecte) du type:

Je (te / lui / vous…) dis que…
Tu (me / lui…) demandes si…
Il répondit que…
Tu (m’…) ordonnas que… Je veux savoir si…
Dis-moi si…
Expliquez-nous si…
Rappelle-moi que… Il a affirmé que…
Elle a déclaré que…
Nous répétons que…
On annonça que…        etc.

PLUS INFO : http://www.prof2000.pt/users/anaroda/frances/discours_direct_indirect.htm#discours_direct_cimo

Anuncios

DISCOURS DIRECT ET INDIRECT

27 Feb

DISCOURS DIRECT ET INDIRECT

 Le discours direct s’utilise quand on veut reproduire les énoncés tels qu’ ils ont été prononcés au moment de la communication (pendant le dialogue ou le monologue). Il s’agit de la transposition directe des mots et de la pensée de quelqu’un.

Ces propositions principales, introduisant le discours indirect, se forment à partir d’un verbe, comme ceux-ci:

a) Les verbes les plus fréquents: affirmer, ajouter, déclarer, dire, expliquer, promettre, répondre, ordonner, s’exclamer, s’écrier, (se) demander, interroger…

b) D’autres verbes: admettre, assurer, avouer, confirmer, constater, crier, démentir, jurer, objecter, préciser, prétendre, proposer, reconnaître, remarquer, répliquer, suggérer, rappeler, comprendre, ignorer, indiquer, s’informer, vouloir savoir, souligner, soutenir, avancer, décrire…

 Au discours indirect, il ne s’agit plus de reproduire le plus fidèlement possible l’énoncé prononcé par quelqu’un. Contrairement à cela, il résulte d’un écart (éloignement) face à l’énoncé. Cela dit, l’énoncé est introduit par une proposition [oração] du genre «Il demande si…» ou «Il dit que…», et la phrase du personnage/parlant subit quelques transformations.
 .

 Quand la phrase est transposée du discours direct au discours indirect, quels sont le changements subis?

  2.1. Il faut introduire la phrase au discours indirect par une proposition principale (déclarative ou interrogative indirecte) du type:

Je (te / lui / vous…) dis que…
Tu (me / lui…) demandes si…
Il répondit que…
Tu (m’…) ordonnas que… Je veux savoir si…
Dis-moi si…
Expliquez-nous si…
Rappelle-moi que… Il a affirmé que…
Elle a déclaré que…
Nous répétons que…
On annonça que…        etc.

PLUS INFO : http://www.prof2000.pt/users/anaroda/frances/discours_direct_indirect.htm#discours_direct_cimo

DISCOURS DIRECT ET INDIRECT

27 Feb

DISCOURS DIRECT ET INDIRECT

 Le discours direct s’utilise quand on veut reproduire les énoncés tels qu’ ils ont été prononcés au moment de la communication (pendant le dialogue ou le monologue). Il s’agit de la transposition directe des mots et de la pensée de quelqu’un.

Ces propositions principales, introduisant le discours indirect, se forment à partir d’un verbe, comme ceux-ci:

a) Les verbes les plus fréquents: affirmer, ajouter, déclarer, dire, expliquer, promettre, répondre, ordonner, s’exclamer, s’écrier, (se) demander, interroger…

b) D’autres verbes: admettre, assurer, avouer, confirmer, constater, crier, démentir, jurer, objecter, préciser, prétendre, proposer, reconnaître, remarquer, répliquer, suggérer, rappeler, comprendre, ignorer, indiquer, s’informer, vouloir savoir, souligner, soutenir, avancer, décrire…

 Au discours indirect, il ne s’agit plus de reproduire le plus fidèlement possible l’énoncé prononcé par quelqu’un. Contrairement à cela, il résulte d’un écart (éloignement) face à l’énoncé. Cela dit, l’énoncé est introduit par une proposition [oração] du genre «Il demande si…» ou «Il dit que…», et la phrase du personnage/parlant subit quelques transformations.
 .

 Quand la phrase est transposée du discours direct au discours indirect, quels sont le changements subis?

  2.1. Il faut introduire la phrase au discours indirect par une proposition principale (déclarative ou interrogative indirecte) du type:

Je (te / lui / vous…) dis que…
Tu (me / lui…) demandes si…
Il répondit que…
Tu (m’…) ordonnas que… Je veux savoir si…
Dis-moi si…
Expliquez-nous si…
Rappelle-moi que… Il a affirmé que…
Elle a déclaré que…
Nous répétons que…
On annonça que…        etc.

PLUS INFO : http://www.prof2000.pt/users/anaroda/frances/discours_direct_indirect.htm#discours_direct_cimo

DISCOURS DIRECT ET INDIRECT

27 Feb

DISCOURS DIRECT ET INDIRECT

 Le discours direct s’utilise quand on veut reproduire les énoncés tels qu’ ils ont été prononcés au moment de la communication (pendant le dialogue ou le monologue). Il s’agit de la transposition directe des mots et de la pensée de quelqu’un.

Ces propositions principales, introduisant le discours indirect, se forment à partir d’un verbe, comme ceux-ci:

a) Les verbes les plus fréquents: affirmer, ajouter, déclarer, dire, expliquer, promettre, répondre, ordonner, s’exclamer, s’écrier, (se) demander, interroger…

b) D’autres verbes: admettre, assurer, avouer, confirmer, constater, crier, démentir, jurer, objecter, préciser, prétendre, proposer, reconnaître, remarquer, répliquer, suggérer, rappeler, comprendre, ignorer, indiquer, s’informer, vouloir savoir, souligner, soutenir, avancer, décrire…

 Au discours indirect, il ne s’agit plus de reproduire le plus fidèlement possible l’énoncé prononcé par quelqu’un. Contrairement à cela, il résulte d’un écart (éloignement) face à l’énoncé. Cela dit, l’énoncé est introduit par une proposition [oração] du genre «Il demande si…» ou «Il dit que…», et la phrase du personnage/parlant subit quelques transformations.
 .

 Quand la phrase est transposée du discours direct au discours indirect, quels sont le changements subis?

  2.1. Il faut introduire la phrase au discours indirect par une proposition principale (déclarative ou interrogative indirecte) du type:

Je (te / lui / vous…) dis que…
Tu (me / lui…) demandes si…
Il répondit que…
Tu (m’…) ordonnas que… Je veux savoir si…
Dis-moi si…
Expliquez-nous si…
Rappelle-moi que… Il a affirmé que…
Elle a déclaré que…
Nous répétons que…
On annonça que…        etc.

PLUS INFO : http://www.prof2000.pt/users/anaroda/frances/discours_direct_indirect.htm#discours_direct_cimo

DISCOURS DIRECT ET INDIRECT

27 Feb

DISCOURS DIRECT ET INDIRECT

 Le discours direct s’utilise quand on veut reproduire les énoncés tels qu’ ils ont été prononcés au moment de la communication (pendant le dialogue ou le monologue). Il s’agit de la transposition directe des mots et de la pensée de quelqu’un.

Ces propositions principales, introduisant le discours indirect, se forment à partir d’un verbe, comme ceux-ci:

a) Les verbes les plus fréquents: affirmer, ajouter, déclarer, dire, expliquer, promettre, répondre, ordonner, s’exclamer, s’écrier, (se) demander, interroger…

b) D’autres verbes: admettre, assurer, avouer, confirmer, constater, crier, démentir, jurer, objecter, préciser, prétendre, proposer, reconnaître, remarquer, répliquer, suggérer, rappeler, comprendre, ignorer, indiquer, s’informer, vouloir savoir, souligner, soutenir, avancer, décrire…

 Au discours indirect, il ne s’agit plus de reproduire le plus fidèlement possible l’énoncé prononcé par quelqu’un. Contrairement à cela, il résulte d’un écart (éloignement) face à l’énoncé. Cela dit, l’énoncé est introduit par une proposition [oração] du genre «Il demande si…» ou «Il dit que…», et la phrase du personnage/parlant subit quelques transformations.
 .

 Quand la phrase est transposée du discours direct au discours indirect, quels sont le changements subis?

  2.1. Il faut introduire la phrase au discours indirect par une proposition principale (déclarative ou interrogative indirecte) du type:

Je (te / lui / vous…) dis que…
Tu (me / lui…) demandes si…
Il répondit que…
Tu (m’…) ordonnas que… Je veux savoir si…
Dis-moi si…
Expliquez-nous si…
Rappelle-moi que… Il a affirmé que…
Elle a déclaré que…
Nous répétons que…
On annonça que…        etc.

PLUS INFO : http://www.prof2000.pt/users/anaroda/frances/discours_direct_indirect.htm#discours_direct_cimo